Tous risques chantiers

Construire, que soit une maison d’habitation, un complexe industriel, ou un ouvrage de génie civil, c’est prendre des risques.

Pendant une période déterminée toute une série d’entreprises, qui entretiennent entre elles des relations techniques et juridiques complexes, vont se côtoyer sur un lieu exposé à de nombreux aléas, un chantier.

La police « Tous Risques Chantier » couvre les édificateurs contre tous les risques inhérents à un chantier

Qui est assuré ?

Tous les participants à l’édification, à savoir : l’entrepreneur général, les sous-traitants, l’architecte, les bureaux d’étude, de même que le maitre d’ouvrage.

Qui est preneur d’assurance ?

C’est le maitre d’ouvrage ou l’entrepreneur général, bien que chacun des autres édificateurs pourrait être le souscripteur du contrat.

Quels sont les biens assurés ?
 
  • L’ouvrage qui est érigé, depuis la maison d’habitation jusqu’aux complexes industriels ou aux ouvrages de génie civil, bâtis ou transformés.
  • Ce qui sert provisoirement au chantier : les constructions provisoires, baraquement, engins et équipements de chantier.

Que prend-elle en charge ?
  • Dégâts aux biens assurés ;
  • À l’ouvrage
  • Aux autres biens assurés, pour lesquels ce qui est pris en charge doit être précisé en conditions particulières ; cette souplesse permet de satisfaire aux besoins réels de couverture.
L’assurance prend on charge la réparation ou le remplacement des objets endommagés. Il est évident que l’indemnité tiendra compte une franchise et qu’elle est limité pour chacun des biens assurés à la valeur déclarée correspondante.
Dommages causés aux tiers en ce qui concerne la responsabilité des assurés.
impression Version imprimable envoyer l'article par mail title= envoyer par mail   / Nombre de lectures: 1921 fois